Sites principaux

Le village Crespi était tout à fait un microcosme complet et suffisant à lui-même. Les employés de l'usine pouvaient trouver ici tout ce qu'il fallait pour eux, et pour leurs familles durant d'une époque ou l'État n'était pas encore à même de fournir les tutelles et les services indispensables dans le contexte d'une société mise en profonde transformation par l'industrialisation.

L'entrée de l'usine
L'entrée de l'usine est l'image la plus connue aujourd'hui par les visiteurs. Presque une cathédral du travail et de l'industrie, ou la cheminée, les pavillons directionnels et la grille en fer forgé créent un ensemble architectonique désarmant, symbole de l'Architecture Industrielle des 19° et le 20° siècles.
Les hangars de l'usine
L'usine de Crespi, à étage unique, est caractérisée par d'élégants décors en brique. Les hangars à "shed" se répètent en une charmante perspective le long de la rue principale.
Le château
La villa patronale de MM. Crespi ressemble à un imposant château médiéval, tout de suite un avertissement triomphal de la présence du patron. Aujourd'hui comme hier le château médiéval rappelle une sorte de nouveau fief industriel ou le seigneur gouverne, de son château, son usine, son village et ses habitants ouvriers.
Les maisons ouvrières
Les rangs de maisons ouvrières disposées en ordre constituent sans aucun doute l'image la plus caractéristique de Crespi, ainsi que le cœur du village. Ces maisons, à première vue simples mais agréables, étaient des solutions d'habitations à l'avant-garde. Ce fut Silvio Crespi, les fils du fondateur qui voulut imiter les exemples de maisons ouvrières qu'il avait vu dans ses voyages en Angleterre.
Les villas
Les maisons ouvrières ne sont pas l'unique sorte d'habitations dans le village. Il y a encore les villas qui remontent à 1923/28, en style éclectique. Fantasques, élégantes, charmantes, elles étaient allouées principalement aux directeurs, aux chefs d'ateliers et aux employés.
L'église
L'église de Crespi est la parfaite copie de celle de Busto Arsizio, bâtiment en style Bramantesque. En effet la famille a voulu la reproduire dans le village en marque d'affection pour la ville d'origine et pour la culture italienne. L'église étale, harmonieux et nets, les caractères typiques de l'architecture de la Renaissance.
L'école
La présence d'une école dans le village était due au désire de fournir un service éducatif à la communauté qui peu à peu se composait et à l'exigence de façonner les futurs employés de l'usine en élevant le niveau de préparation technique. En fait, on apprenait à lire, à écrire et à faire les comptes, mais pas seulement.
Le centre de loisirs
On a voulu le centre de loisirs dans le but de favoriser la récréation des habitants. Les ouvriers trouvaient ici un lieu de rencontre après la peine du travail : il y avait des pièces équipées pour des activités de culture, de sport, et pour des œuvres d'assistance et d'éducation.
Le lavoir
Le lavoir donnait aux femmes la possibilité de faire la lessive près de chez elles, sans aller à la rivière avec les lourds paniers à linge.
Le cimetière
Le cimetière de Crespi est placé au bout de la rue principale. Á l'intérieur il y a une sorte de pyramide à gradins : ce bâtiment éclectique, imposant et superbe c'est le mausolée de la famille Crespi. Le monument funéraire s'élève puissant sur les tombeaux des employés - petites pierres commémoratives rangées dans le pré - en symbolisant par les exèdres sur les deux côté, un grand embrassement.
a cura di:   CRESPI CULTURA Associazione Culturale Villaggio Crespi   PI 02808360164   © 2017
TEL 02 90987191   SITO WEB www.villaggiocrespi.it   EMAIL info@villaggiocrespi.it   PEC villaggiocrespi@pec.it